Comment décrocher un rabais et acheter moins cher à Saint-Mandé ?

Partager sur :
Comment décrocher un rabais et acheter moins cher à Saint-Mandé ?

Une acquisition immobilière nécessite un capital conséquent. Mais il existe de bons procédés pour vous permettre de réduire votre budget et d’acheter moins cher à Saint-Mandé. Négocier un rabais avec le vendeur en fait partie. Voici quelques astuces pour que votre requête soit bien reçue.

Étudier le marché

La première chose à faire, bien avant d’entamer les négociations avec le vendeur, consiste à analyser le marché. Étudiez les prix en vigueur concernant les biens qui sont semblables à celui qui vous intéresse. En prenant connaissance de ces tendances, vous vous munissez d’arguments plausibles pour obtenir une décote sur le prix du bien.

Chercher les défauts du bien

Les points faibles que peut présenter la propriété constituent des éléments de décote que le vendeur devra prendre en considération lors de l’estimation immobilière. Mais il se peut qu’il en ait négligé certains. À vous de les trouver en évaluant minutieusement l’état du bien. Si besoin est, engagez un expert dans le bâtiment pour ne rien laisser passer.

Préparer son argumentaire

Prenez le temps de mettre au point votre stratégie de négociation. Pour cela, structurez vos arguments et surtout, assurez-vous qu’ils sont solides. Préparez les justificatifs nécessaires comme des devis pour chiffrer le rabais adéquat à chaque élément de négociation. Anticipez les contre-arguments que le vendeur pourrait avancer. 

Soumettre une offre réaliste

Ne soyez pas trop gourmand en fixant le montant du rabais que vous souhaitez obtenir. Cela risque de rebuter le vendeur et de vous faire perdre toute chance d’entreprendre la transaction avec lui. Proposez plutôt le prix qui répond aux caractéristiques du bien et qui s’aligne aux valeurs courantes. Mieux vaut décrocher un rabais modeste et la transaction que rien du tout.

Garantir sa solvabilité

Ne tentez pas de négocier le prix du bien sans avoir les moyens de régler le montant que vous vous apprêtez à proposer. Il est même recommandé de conserver une certaine marge de manœuvre. Ensuite, apportez les justificatifs de votre solvabilité tels qu’un accord de principe ou une attestation bancaire stipulant que vous disposez des moyens nécessaires pour entreprendre l’acquisition.